Le réseau d’électricité de l’Ontario – Foire aux questions

Quelle proportion de l’électricité de l’Ontario provient de centrales nucléaires, de barrages hydroélectriques, de source solaire, de source éolienne, de centrales à charbon, de centrales au gaz et de la biomasse?

Selon les données de la SIERE, en 2015, les sources d’électricité étaient (en anglais):

  • nucléaire 60 %
  • hydroélectrique 24 %
  • gaz naturel 10 %
  • vent 6 %
  • soleil <1 %
  • bioénergie <1 %

Pourquoi la conservation est-elle traitée de la même façon que la production d’électricité en Ontario ?

L’Ontario s’est engagé à faire de la conservation de l’énergie la première option à considérer avant de construire de nouvelles installations de production et de transmission, et elle aura la préférence quand elle sera rentable. La conservation est la solution énergétique la plus propre et la plus économique et elle permet aux consommateurs de réduire leurs factures d’électricité.

Elle n’est pas traitée comme les autres sources. Elle réduit la demande d’électricité provenant du réseau de l’Ontario, et par suite, la nécessité de construire des installations coûteuses de production et de transmission. La réduction de la demande d’électricité repose sur plusieurs facteurs : l’efficacité énergétique, la gestion de la demande (p. ex., la facturation en fonction de l’heure de la consommation), les changements de comportement et le déplacement de la charge. Le Plan énergétique à long terme de 2013 contient des graphiques qui montrent la production totale prévue d’énergie en 2013 et en 2032 et, pour effectuer des comparaisons, illustrent la production qui serait évitée grâce à la conservation (voir les notes au bas de la page 24 du PELT de 2013).

Comment la province connaît-elle la quantité d’électricité nécessaire à tout moment donné de la journée?

Chaque jour, la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (SIERE) prévoit l’offre et la demande pour le lendemain et jusqu’à un mois à l’avance. La demande prévue est affichée en ligne afin que les producteurs puissent prévoir la quantité d’électricité qui sera requise. Les prévisions quotidiennes de la SIERE sont très précises et diffèrent généralement dans une marge de moins de 2 % des chiffres réels.

La SIERE surveille et équilibre également le système en temps réel. Elle recueille les offres des producteurs jusqu’à deux heures avant que l’électricité soit nécessaire. Elle fait ensuite concorder les offres des producteurs et la demande prévue et, en commençant par celui qui offre le plus bas tarif, leur dit successivement d’alimenter le réseau jusqu’à ce que la demande soit satisfaite.

Les prévisions à long terme aident la SIERE à déterminer chaque trimestre si la production sera suffisante pour répondre à la demande. Ces évaluations sont publiées dans un document intitulé Perspective pour 18 mois.

Qui sont les plus grands consommateurs d’électricité en Ontario et pourquoi?

Selon la SIERE, il y a environ 300 grands consommateurs d’électricité en Ontario. Ce sont principalement de grandes entreprises et de grands établissements. Les grandes entreprises, habituellement des consommateurs industriels, comme les fabricants et les mines, utilisent de la machinerie qui consomme beaucoup d’électricité. De même, les grands établissements, comme les hôpitaux, ont aussi besoin d’électricité jour et nuit tous les jours de la semaine.

Combien d’électricité utilisons-nous de plus aujourd’hui qu’il y a 100 ans? Et pourquoi?

L’électricité est arrivée à Toronto à la fin des années 1880 et en 1908, les citoyens de cette ville ont voté massivement pour créer une compagnie municipale d’électricité. La cérémonie officielle de « mise en marche », qui a marqué le début du Toronto Hydro-Electric System, a eu lieu dans l’ancien hôtel de ville le 2 mai 1911.

Il y a 100 ans, la ville de Toronto ne comptait que quelques milliers de consommateurs, même si la population approchait les 400 000 personnes. Au total, Hydro Ontario a livré 7 millions de kilowattheures dans les années 1910, l’équivalent de l’électricité fournie à environ 70 consommateurs résidentiels aujourd’hui.

Le prix de l’électricité, redressé en fonction de l’inflation, était plus élevé il y a 100 ans qu’aujourd’hui, ce qui explique en partie la consommation considérablement plus basse. Plus important, c’était une technologie relativement nouvelle, et l’infrastructure de production, de transmission et de distribution commençait seulement à être installée.

Quelle est l’unité de mesure de l’électricité?

Le kilowatt (kW) est la mesure commune de l’énergie électrique, il équivaut à 1 000 watts. Le mégawatt (MW) est aussi une autre mesure commune, il est égal à un million de watts.

L’unité standard de mesure de l’énergie électrique produite et consommée au fil du temps est le kilowattheure (kWh). Un KWh est la quantité d’électricité consommée par dix ampoules de 100 watts pendant une heure.

Est-ce que les parcs éoliens et solaires sont des centrales électriques? Sinon, quelle est la différence?

L’énergie renouvelable est différente parce que lorsque les installations sont construites, le combustible est gratuit et ne produit pas de gaz à effet de serre ni de polluants nocifs. Les turbines éoliennes saisissent l’énergie cinétique (mouvement) du vent et la convertissent en électricité. L’énergie du vent fait tourner les pales de la turbine, qui a leur tour font tourner un arbre qui déplacent des aimants dans la génératrice, ce qui crée de l’électricité.

En Ontario, il y a environ 1 500 turbines éoliennes qui peuvent générer plus de 2 700 mégawatts (MW) d’énergie électrique. Ces installations éoliennes devraient produire assez d’électricité pour alimenter plus de 750 000 maisons par an.

Les parcs éoliens sont répartis dans la province, en particulier dans les endroits où le vent est fort. Plusieurs parcs se trouvent sur les rives des lacs Huron et Érié.

La technologie solaire photovoltaïque (PV) convertit les rayons du soleil en électricité. La lumière du soleil stimule les électrons des semi-conducteurs solaires PV et crée un flux d’électricité. Même par temps nuageux, les systèmes solaires PV peuvent produire un peu d’électricité.

L’Ontario compte plus de 3 millions de modules solaires PV qui, ensemble, peuvent générer 1 100 MW, ou assez d’électricité pour alimenter plus de 140 000 maisons par an. Des modules solaires PV sont installés dans de grands parcs solaires terrestres dans les régions rurales ainsi que sur le toit d’édifices résidentiels et commerciaux de toute la province.

Pourquoi sommes-nous encouragés à économiser l’électricité?

La conservation de l’énergie réduit la nécessité de construire de nouvelles installations de production et de transmission, ce qui contribue à atténuer les hausses des tarifs d’électricité. C’est aussi la ressource énergétique la plus propre et la plus rentable et elle permet aux consommateurs de réduire leurs factures d’électricité.

Où se trouvent les centrales électriques de l’Ontario? À quoi ressemblent-elles?

L’Ontario produit de l’électricité à partir de diverses sources (p. ex., nucléaire, eau, soleil, vent, gaz naturel et biocombustibles). Les centrales sont situées partout dans la province et sont la charpente de la réserve d’électricité propre, fiable et abordable de l’Ontario.

Certaines sources, par exemple, le vent, utilisent une infrastructure qui rend le site facilement reconnaissable (voir ci-dessous la photo d’un parc éolien dans la région d’Algoma). Cependant, les édifices et l’infrastructure utilisés pour d’autres types de production, comme les centrales au gaz naturel et nucléaires, peuvent ressembler à des installations industrielles typiques et sont moins reconnaissables (voir ci-dessous la photo d’une centrale au gaz naturel dans le canton de St. Clair et de la centrale nucléaire Bruce près de Tiverton).

Une carte interactive montrant l’emplacement des plus grandes centrales de l’Ontario se trouve sur le site Web de la Société indépendante d’exploitation du réseau d’électricité (Disponible en anglais seulement)

Le parc éolien Prince I (99 MW) couvre les cantons d'Aweres, de Dennis, de Pennefather et de Prince.

Le parc éolien Prince I (99 MW) couvre les cantons d’Aweres, de Dennis, de Pennefather et de Prince.
Source : Site Web de la SIERE (Disponible en anglais seulement)

Le St Clair Energy Centre (577 MW) est une centrale au gaz naturel située dans le canton de St. Clair (Ontario).

Le St Clair Energy Centre (577 MW) est une centrale au gaz naturel située dans le canton de St. Clair (Ontario).
Source : Site Web de la SIERE (Disponible en anglais seulement)

Le St Clair Energy Centre (577 MW) est une centrale au gaz naturel située dans le canton de St. Clair (Ontario).

La centrale nucléaire Bruce (6 610 MW) se trouve sur le lac Huron à Tiverton (Ontario).
Source : Site Web de la SIERE (Disponible en anglais seulement)